Vincent Rouard photo.jpg
Farah El Hour - Photo (1).jpeg

Quand les mezzo-sopranos  Julie Bailly et Farah El Hour se rencontrent, le courant passe tout de suite. Même sens de la musique et du travail vocal, même sensibilité et énergie débordante au service de la création artistique. Il était évident qu’elles devaient travailler ensemble ! 

Elles décident donc de consacrer leur toute 1ère collaboration à l’œuvre du génial Serge Gainsbourg. 

Bien sûr, qui dit Gainsbourg dit piano : 

Elles demandent donc au pianiste et compositeur Vincent Rouard de faire partie de l’aventure. Son sens de l’improvisation, sa grande sensibilité, et son bagage classique sont autant de facettes nécessaires pour donner à cette musique son ampleur, et son ancrage dans les chefs-d’œuvre de Chopin, Brahms, Beethoven ou Dvorak.

Que ce soit à travers les chansons qu’il chantait lui-même ou dans les nombreuses mélodies inoubliables qu’il composa pour « toutes ses femmes », nos chanteuses ont été touchées par la force des mélodies et l’intelligence des textes, toujours originaux. Forts de leurs bagages musicaux respectifs, Farah, Julie et Vincent réinventent ces chansons à une ou deux voix en mettant l’accent sur le texte, toujours au service de l’émotion. Ils évoquent aussi, par petites touches, les grands maîtres classiques que Gainsbourg admirait.

En effet, il aimait particulièrement « la grande musique », disant de la sienne que c’était de la « petite musique », « un art mineur ». Il est évident qu’il se trompait. L’inspiration qu’il trouvait dans les chefs-d’œuvre de la musique dite classique a rempli ses créations d’une beauté évidente et obsédante.

Mise-en-valeur des textes, force des mélodies, mélange d’originalité et de références classiques, « Serge, Jane, etc. » mise sur la simplicité pour vous émouvoir.

Pour toutes demandes de concert ou informations :

Farah El Hour

+32/471.60.94.87